Les Salons automobiles internationaux de Paris :

0 Comments

Salons automobile

L’automobile devenue un objet de luxe ou de consommation courante que l’on expose et que l’on visite. Paris (ancienne capitale de l’auto) se devait d’organiser les premiers salons dédiés à la voiture.

 Les Salons : 

À l’origine des Salons de l’Auto (1896) : le Mondial automobile de Paris, connu sous le nom de « Salon international de l’automobile et du cycle ». Puis, en 1988, il prit la dénomination de « Mondial de l’automobile de Paris ». En 2018, il devient le « Mondial de l’auto » au sein du “Mondial Paris Motor Show ». Qui réunissait les thèmes de l’automobile, de la moto, de la mobilité et de la technologie. Puis en 2019, le Mondial Paris Motor Show intègre le « Paris Motion Festival », un festival regroupant des événements autour de la mobilité.

À Paris se développe des Salons :

Salons Auto de Paris

En 1896, le 4ème Salon du cycle de Paris, au Palais de l’Industrie  consacrera une section aux automobiles françaises. En juin 1898, le Jardin des Tuileries reçoit à l’initiative de l’Automobile Club de France la première « Exposition Internationale d’Automobiles », réalisée dans le monde. À L’origine, pour s’exposer au salon, les automobiles devaient au préalable parcourir la distance Paris-Versailles-Paris (soit la distance de : 40 kilomètres afin de prouver leur capacité de mobilité). L’exposition remportera un grand succès avec 140 000 visiteurs. Qui viendront découvrir les 232 modèles de voitures exposées. ( Peugeot, Panhard & Levassor, Benz ou encore Daimler …).

Le Salon au Grand Palais :

En 1901, le Salon s’installera au Grand Palais : (« Exposition internationale de l’automobile, du cycle et des sports »). Des bateaux et des aérostats s’exposeront. Durant la première Guerre mondiale, le salon demeurera fermé de 1914 à 1918.

Stand De Dion-Bouton

En 1919, pour sa réouverture, l’Hispano-Suiza H6 sera désignée comme l’automobile phare. L’automobile étant devenue un objet de luxe que l’on expose et qui fait rêver. En 1926, l’exposition est renommée « Salon de l’Automobile, du Cycle et des Sports ».

En 1937, les organisateurs déménagèrent dans l’annexe Invalides du Salon, située à l’angle du quai d’Orsay et de la rue Fabert. Afin de faire face à l’engouement, du nombre de visiteurs et aussi l’augmentation des modèles présentés.

De 1939 à 1945, le salon fermera ses portes le temps de la deuxième guerre. Il ouvrira à nouveau ses portes en 1946 avec une fréquentation record de 810 000 visiteurs. L’enjeu sera alors de faire redémarrer l’économie française.

En 1954 le salon de l’automobile recevra un million de visiteurs. Sur les 80 000 m2 d’exposition du salon. Depuis 1962 le salon se tient au parc des expositions de la porte de Versailles, et depuis 1977, il n’a lieu seulement que tous les deux ans.

Le Mondial de l’Automobile :

En 1988, le « Salon de l’automobile » s’internationalise et devient le « Mondial de l’Automobile ». Il se consacrera uniquement à l’automobile, tandis qu’en 1993 apparaîtra sur le même principe, le « Mondial du 2 roues ». Le Mondial de l’Automobile regroupera des marques automobiles du monde entier, certaines peu connues et d’autres très célèbres. En 2002, 559 marques étaient présentes.

Le salon ne cesse de battre des records. L’édition 2004 (25 septembre au 10 octobre) a connu un record de fréquentation avec 1,461 million de visiteurs.

Le Mondial de l’Automobile de 2006 reçoit pour la première fois des constructeurs chinois avec les marques Landwind et Great Wall.

L’édition de 2010 marque une transition énergétique et verra apparaître de nombreuses voitures électriques, de plus en plus écologiques, comme la Renault Zoé.

Le Salon en 2018 et après :

Pour l’édition 2018 le Mondial de l’automobile de Paris révolutionne son organisation, en commençant par changer de nom devenant ainsi « Mondial Paris Motor Show ». Il n’est plus réservé exclusivement à l’automobile mais réunit les expositions du Mondial de l’Auto, le Mondial de la Moto, le Mondial de la Mobilité : « Mondial de la technologie ».

En 2020, le Mondial de l’automobile de Paris intègre le « Paris Motion Festival », un ensemble de festivités consacré à l’automobile, la moto et la mobilité, avec les salons automobiles et motos qui se déroulent à la Porte de Versailles, ainsi que des événements dans la capitale ou en dehors appelé « Festival hors les murs ».

Que dévoilera l’avenir ? Les populations se déplaceront-ils encore pour voire des moteurs de “machine s à coudre “?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.