La Renault 5 (R5), un succès populaire depuis quarante ans

0 Comments

Renault 5 ( "R5")

La Renault 5, « R5 » parce que 5 chevaux fiscaux, née en 1972 ! Elle succède à la 4 chevaux et surtout à la fameuse « 4 L », dont elle emprunte la plateforme, les suspensions à barres de torsion et des moteurs à arbre à cames latéral (de 782 à 1 397 cm3), pour des raisons de prix de revient.

La R5 :

La R5 innove avec des grandes portes sans poignées apparentes, pour la première fois, un bouclier en polyester armé à la place des habituels pare-chocs chromés. Elle propose aussi un hayon arrière qui s’ouvre jusqu’au pare-chocs. Elle sera la voiture la plus vendue en France durant 10 ans, de 1974 à 1983, avec une part de marché record de 16 % en 1979.

La deuxième génération de Renault 5, qui est appelée « Supercinq ». Elle apparait en septembre 1984 :

  • D’abord en version 3 portes
  • Puis en version 5 portes à partir de mai 1985. Une des particularités de la 5 portes est qu’elle voit son empattement rallongé de 6 centimètres par rapport à la déclinaison 3 portes dans le but d’offrir une meilleure habitabilité aux places arrière.

Bien qu’esthétiquement très proche de la Renault 5 d’origine, la Super 5 ne reprend aucun élément de carrosserie de sa devancière. Ses lignes sont l’œuvre du designer Marcello Gandini.

La Super 5 GT  :

Super 5
  • En 1985, Super 5 GT Turbo succède aux Renault 5 Alpine et Turbo dans le rôle de la petite sportive. Elle connaîtra un certain succès durant ses 6 ans de carrière. Sous le capot s’installe un 1.4 l Turbo de 115 ch ;
  • Au même moment, les finitions L et TL disparaissent du catalogue, au profit des finitions C, TC et GTL ;
  • Le moteur diesel fait son apparition avec les finitions TD et GTD.

R5 Alpine :

Renault 5 Alpine (atmosphérique) apparaît au Salon de Genève en mars 1976 aux côtés d’une version TS cabriolet. Cette année-là, la crise pétrolière faisant encore rage, les petites sportives ont alors le vent en poupe face aux plus grosses cylindrées plus gourmandes en carburant.

Avec un moteur de 1 397 cm3, une culasse hémisphérique, des pistons, collecteurs et une distribution spécifiques dessinés. Sa boîte de vitesses 5 rapports est celle de la Renault 16 TX. Ses freins avant sont ceux de la Renault 12, les barres de torsion, barres anti-roulis et amortisseurs sont spécifiques.

Une 5 Alpine Turbo :

En 1981, Régie Renault décide d’y greffer un turbocompresseur. Cette technologie de suralimentation a en effet apporté de nombreuses victoires à Renault en Formule 1 depuis 1980 et a aussi fait ses preuves sur la 5 Turbo à moteur central arrière qui comportera des ailes arrière élargies. Son moteur de 1397 cm3 turbocompressé lui permet de se forger un redoutable palmarès en rallye, remportant notamment le Rallye Monte-Carlo 1981 ou encore le Tour de Corse 1982 et 1985. Elle remporta aussi trois fois le Championnat de France des rallyes en 1981, 1982 et 1984.

La Super 5 GT Turbo :

Le modèle sportif de la Super 5, commercialisée par Renault à partir de mars 1985.  Déclinée en quatre modèles principaux :

  • La phase 1 :
  • La phase 2 ;
  • La version « Coupe » ;
  • La version limitée baptisée « Alain Oreille ». La Super 5 GT Turbo est animée par le mythique « moteur Cléon-Fonte » greffé d’un turbo Garrett.

Cette série limitée à 2 000 exemplaires « Alain Oreille », sortie en 1989 pour célébrer la victoire d’Alain Oreille et Gilles Thimonier dans la coupe FIA Championnat du monde des rallyes des pilotes de Championnat du monde des rallyes : vainqueur du groupe N. Avec la victoire en Groupe N à Monte Carlo et à San Remo, Alain Oreille a été vainqueur de la Coupe FIA des pilotes des voitures de production !

Une R5 électrique ?

Futur R5 électrique

Renault désire faire revivre sa mythique R5 (5 580 000 modèles vendus) sous les traits d’un modèle R5, 100 % électrique. Attendu en 2023 ce véhicule devrait être facturé autour des 20.000€.

Dans le cas d’un nouveau plan stratégique : la « Renaulution ».

Mais pour l’instant Renault n’a dévoilé aucune information concernant la fiche technique. (D’une puissance possible de 110 CV ou des 135 CV de la Zoe et d’une autonomie jusqu’à 500 km ?).

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.