Pininfarina le génie-créateur de l’automobile

0 Comments

Pininfarina

En 1930, le designer automobile Gian-Battista Pinin Farina (1893-1966) – surnommé ” Pinin ” (« petit », en patois piémontais). Il sera autorisé par un décret présidentiel de 1961 à porter le nom de « Pininfarina ». Il cofonde sa société de design Carrosserie Farina (Carrozeria Pinin Farina, devenue Pininfarina en 1961).

En 1930, Pininfarina dès sa première année d’activité, la société investit dans une soufflerie, et produit 42 carrosseries avec 90 salariés, puis crée de nombreux modèles de carrosserie jusqu’à la Seconde Guerre mondiale

Il présente en 1936, la nouvelle Lancia Aprilia, coupé très aérodynamique à grand succès commercial. En 1939, la société fabrique jusqu’à une voiture par jour avec cinq cents salariés. Réquisitionnée par le président Benito Mussolini, à titre d’effort de guerre. Pour construire des charrettes, des traîneaux et des barques en bois pour l’armée italienne. 

Sergio Pininfarina

En 1947, Sergio présente la Cisitalia 202 sur une base de Fiat 1100, qui connaîtra un grand succès. Créateur, politicien et homme d’affaires. Il intégrera en 1950, à vingt-quatre ans, l’entreprise familiale.

À partir de 1951, la société entame une fructueuse longue collaboration avec Peugeot. Depuis 1955, tous les nouveaux projets de la marque française, mis en concurrence entre le centre de style interne de Peugeot, et le centre de design de Pininfarina SpA. Avec les créations des Peugeot 104, 204, 403, 404, 504, 604, 205, 305, 405, 505, 306, Peugeot 406 Coupé, Peugeot 1007.

Peugeot 404 Coupé Pininfarina

En 1952, Sergio Pininfarina commence sa célèbre collaboration privilégiée historique avec Ferrari, avec le projet de la Ferrari 212 Inter. Sergio Pininfarina convainc Enzo Ferrari d’adopter l’architecture technique à moteur arrière central dont le premier prototype, la Dino Pininfarina 206 GT Spéciale et présentée au Mondial de l’automobile de Paris de 1965. 

La Ferrari Testarossa et la Chevrolet Corvette, représenteront sûrement ses deux plus belles réalisations.

Corvette Rondine du créateur Italien

D’autres partenariats :

La société va également travailler avec Volkswagen et BMW. Puis dans les années 1980 avec Honda, avec General Motors, pour la construction de la Cadillac Allanté. Celles-ci expédiées par un pont aérien aux États-Unis, constituant ainsi, une première dans l’histoire de l’automobile.

En 1999, la société finalise une collaboration avec Mitsubishi pour un nouveau concept SUV.

Au total, le centre de design de Pininfarina SpA dessinera plus d’un millier de modèles et en produit lui-même à peu près 250. Fin 2005, plus de trente millions de véhicules dans le monde bénéficieront du concours de Pininfarina ou en porteront la griffe.

Avant de quitter ses fonctions exécutives en 2006, Sergio Pininfarina développe les activités de fabrication de petites séries pour le compte de Ford ou Alfa Romeo.

En 2018, le constructeur annonce qu’il lance sa première voiture avec son logo alors qu’auparavant il ne s’agissait que d’une signature. Pininfarina dévoile le nom de son premier modèle en tant que nouveau constructeur automobile :

La Pininfarina Battista 

Elle représente une hypercar électrique de 1900 cv, produite en partenariat avec le constructeur croate Rimac Automobili. Dont la production se limitera à 150 exemplaires. Dévoilée au salon international de l’automobile de Genève 2019.

Des modèles (pour beaucoup de rêves) sorties du génie créateur de Pininfarina. (Des liens sur ces magnifiques voitures) :

Sergio Pininfarina, le « Génie automobile » :

Le carrossier turinois deviendra la tête de proue d’un style de voitures, privilégiant l’aérodynamique, des formes nerveuses mais équilibrées et, surtout, la recherche d’une élégance certaine. Ce classicisme latin fera école bien au-delà de l’Italie.

Il reçu une proposition de travail aux États-Unis par Henry Ford, qu’il refusa.

Sergio concevra aussi des yachts, des skis, des trains ou des Solex électriques. Ambassadeur mondial du « made in Italy », le patron de Pininfarina collectionnera les récompenses en tant que designer.

Il deviendra l’Ambassadeur mondial du « made in Italy »

En ces années, les voitures du designer italien conquièrent par ailleurs le cinéma américain : la Nash Healey Spider apparaît notamment dans Sabrina de Billy Wilder, avec Audrey Hepburn, William Holden et Humphrey Bogart ; une décennie plus tard l’Alfa Romeo 1600 Spider est rendue célèbre par Le lauréat interprété par Dustin Hoffman. Le lieutenant Columbo utilisera aussi dès la fin des années 1960 une voiture dessinée par Pininfarina : la « mythique » Peugeot 403.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.